Le Pasteur Heyler

Le Pasteur Heyler fut nommé à Hœrdt en 1869 à l’âge de 38 ans.

Il arrivait de Philippeville en Algérie où il exerçait son ministère depuis 1860, après des études de théologie à Strasbourg de 1854 à 1859. C’est en Algérie qu’il découvrit ce légume que personne ne connaissait ici. Il en ramena quelques plants qu’il cultiva dans son jardin, derrière le presbytère protestant. Voyant que la terre sablonneuse de Hœrdt était favorable à la culture de l’asperge, il incita quelques paysans à se lancer dans cette culture. C’était en 1873. Il y eut peu de candidats et tous ne persévérèrent pas. Il faut savoir que l’asperge ne donne qu’au bout de trois ans et n’a qu’une seule saison dans l’année (de Avril à Juin). Le pari était osé, mais les quelques paysans qui y crurent furent récompensés bien des années plus tard. En effet les premières récoltes furent réussies mais malheureusement l’asperge était un légume encore inconnu à cette époque et les débouchés n’étaient pas nombreux. Quelques uns s’en allèrent les arracher n’y croyant plus.

En 1880, il y avait environ 40 cultivateurs qui s’adonnaient à sa culture. C’est à cette époque que l’expansion eut lieu. Par l’intermédiaire de marchands strasbourgeois, l’asperge trouvait preneur de l’autre coté du Rhin. Le Pasteur Heyler ne connut malheureusement pas l’essor du légume qu’il imposa à ses concitoyens à force de persuasion puisqu’il décéda en 1904 à l’âge de 73 ans.

Voulant lui rendre hommage, la municipalité attribua son nom à une rue ainsi qu’à la nouvelle école primaire construite dans les années 1955.